La respiration

 

 

La maladie est la conséquence d’un état général de l’organisme plus ou moins chargés de toxines, résultant d’erreurs alimentaires qu’un manque d’oxygénation, d’un surmenage…  Ces toxines encombrent les organes et créent un terrain favorable au développement de n’importe quelle maladie.

L’être humain étant indissociable, rechercher les causes  sous les trois aspects réunies : physique, mental et  spirituel devient une nécessité.

La pratique de la respiration rythmée et profonde a non seulement un effet bénéfique sur l’organisme, mais agit aussi efficacement  sur le moral et le mental.  L’homme ne s’accordant pas de temps  sait rarement respirer, il peut rester dans des lieux  ou l’atmosphère est confinée et ne  profite pas assez du grand air.

L’air  purifie le sang qui transporte l’oxygène vers tous les organes, le cœur, les muscles, le cerveau les cellules. Le but de la respiration est d’éliminer le gaz carbonique, déchet apporté par le sang veineux.

L’air, aliment des poumons, est indispensable à la vie.

 

 Le « respire est vie 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×